Air France signe un accord majoritaire avec le SNPL (principal syndicat représentant les pilotes) pour le développement de Transavia France sur le réseau domestique


Le groupe Air France-KLM franchit aujourd'hui une nouvelle étape décisive dans son développement, avec la signature d'un avenant à l'accord de groupe « pilotes Air France-Transavia » permettant le déploiement de Transavia France sur des liaisons domestiques françaises.

Cet accord a été conclu entre les directions d'Air France et de Transavia France et le SNPL Air France-Transavia, syndicat majoritaire des pilotes Air France, qui l'a soumis à ses adhérents par référendum. Les taux de participation et de votes favorables de respectivement 82,63% et 90,37% traduisent la responsabilité des pilotes et la volonté de l'ensemble des parties prenantes de doter Air France des moyens de résister à la crise du COVID-19 et d'en sortir plus forte en réorganisant son réseau domestique. Déficitaire depuis plusieurs années malgré une restructuration continue depuis les années 2000, ce réseau est soumis à une forte concurrence dans le cadre de la croissance ininterrompue des compagnies low cost et du réseau TGV.

L'avenant à l'accord de groupe prévoit que Transavia France puisse opérer des lignes sur le réseau domestique et fait évoluer les garanties d'activité Moyen-Courrier en cohérence avec les perspectives d'activité envisagées sur le réseau domestique pour les années à venir. En septembre 2019, un premier accord avait déjà été signé, levant toute limitation de croissance de la flotte de Transavia France.

Créée en 2006, Transavia France est la compagnie low cost du groupe Air France (qui comprend Air France, sa filiale régionale HOP! et sa filiale low cost Transavia. Le groupe Air France est une filiale du groupe Air France-KLM). Elle constitue un atout stratégique majeur pour le groupe, lui permettant notamment de tirer profit du dynamisme du marché loisirs en France et de répondre à la concurrence des low cost étrangères avec un outil efficace et adapté. Transavia France assure plus de 100 liaisons vers l'Europe et le pourtour méditerranéen depuis ses bases de Paris-Orly, Nantes, Lyon et Montpellier. En 2019 elle a transporté 7,4 millions de passagers (+5%) avec un coefficient de remplissage de 92,8%.

Ces évolutions vont permettre une rationalisation de l'activité court-courrier du groupe Air France afin d'atteindre une rentabilité durable. Ainsi, d'ici à 2023 :

- Le groupe Air France-KLM renforcera sa position stratégique à Paris en capitalisant sur les atouts de ses différentes compagnies et notamment sur les forces d'Air France et de ses partenaires.

- A Paris-Charles de Gaulle, Air France poursuivra le renforcement de sa base principale pour les vols moyen et long-courrier aux terminaux 2F et 2E. HOP! connectera le hub mondial de Paris-Charles de Gaulle aux marchés régionaux au départ du terminal 2G.

- A Paris-Orly, Air France transformera et diversifiera son réseau en vue d'enrichir son offre et d'améliorer significativement sa performance financière. Sur le marché domestique, Air France continuera d'assurer les vols fréquents La Navette vers Toulouse, Nice et Marseille, ainsi les lignes vers la Corse. Air France renforcera également son offre long-courrier vers l'Outre-Mer (Cayenne, Pointe-à-Pitre, Fort-de-France, Saint-Denis de La Réunion) ainsi que vers New York JFK. Transavia France lancera des liaisons domestiques tout en poursuivant sa croissance vers l'Europe, faisant ainsi croître l'offre du groupe.

- A Lyon, Air France confortera sa position en développant l'offre de HOP! et de Transavia France.

- Transavia France poursuivra également sa croissance au départ de ses bases de Nantes, Lyon et Montpellier.

- L'expérience client proposée par Transavia France continuera d'évoluer pour renforcer la compétitivité de l'offre face aux autres acteurs du marché low cost, tout en conservant un positionnement clair et pertinent sur le marché loisirs.

Le développement de Transavia France sur le marché domestique français est une étape clé du plan stratégique du groupe Air France afin d'en améliorer les performances financières. Grâce à cette nouvelle offre, le groupe Air France se donne les moyens d'être compétitif sur chacun des segments sur lesquels il opère et décline sur chacun les bons outils, avec un produit et un modèle adapté (positionnement sur les marchés loisirs, régional, correspondances et point-à-point, offre court, moyen et long-courrier, offre de classe économique, premium economy, affaires et La Première, programme de fidélisation Flying Blue).

Cette réorganisation permettra au groupe Air France de tirer le plein parti de son positionnement géographique, la France constituant le premier marché au monde en termes de trafic entrant.

Transavia France annoncera prochainement le détail des liaisons qu'elle prévoit d'assurer et le calendrier de leur ouverture.

Le projet de réorganisation de l'activité court-courrier s'inscrit également dans la dynamique d'accélération des efforts du groupe Air France-KLM en matière de développement durable, qui comptent déjà parmi les plus ambitieux de l'industrie. Les lignes entre Paris-Orly et la province pour lesquelles il existe une alternative en moins de 2h30 en train seront fermées et le renouvellement de la flotte s'effectuera à un rythme soutenu avec l'arrivée des premiers Airbus A220-300 à compter de septembre 2021. Ces appareils de dernière génération constituent l'un des principaux leviers de réduction de l'empreinte carbone déployés par Air France et permettent une réduction des émissions de CO2 de 20% par rapport aux Airbus A318 et A319 qu'ils remplaceront. Air France continuera par ailleurs à compenser pro activement la totalité des émissions de CO2 de ses clients sur les vols domestiques.

Le groupe Air France-KLM poursuit la réorganisation de l'ensemble de ses activités. Il mettra tout en œuvre pour limiter l'impact de ces évolutions sur ses salariés à travers le monde et continuera à travailler avec responsabilité avec l'ensemble des partenaires sociaux pour assurer cette transformation difficile mais nécessaire dans les meilleures conditions.

« La signature rapide de cet accord est une avancée majeure de la stratégie de rebond du groupe Air France-KLM » a déclaré Benjamin Smith, Directeur Général du groupe Air France-KLM. « Alors que notre secteur vit une crise sans précédent et qu'il entre dans une phase de profonde mutation, nous avons franchi une étape essentielle en vue d'améliorer durablement nos performances économiques et environnementales. Transavia France est un atout différenciant pour le groupe et nous ouvrons aujourd'hui un nouveau chapitre de son développement, en concertation avec l'ensemble des parties prenantes, déterminées à faire gagner Air France. »

« Le marché domestique d'Air France est un atout stratégique du groupe, et relier les régions françaises entre elles et au Monde fait partie intégrante de notre mission. Pour pouvoir continuer à l'assurer, il est aujourd'hui indispensable de ramener cette activité à l'équilibre. Je salue la qualité du dialogue que nous avons eu avec l'ensemble des partenaires sociaux pour donner à Air France les moyens d'y parvenir à horizon 2023, en utilisant au mieux les atouts uniques des différentes compagnies du groupe. Couplée au renouvellement de notre flotte, cette réorganisation de notre activité nous permettra également d'atteindre nos objectifs en matière de développement durable, avec une réduction de 50% de nos émissions de CO2 sur le domestique d'ici à 2024. Face à ces réorganisations, la solidarité entre les différentes sociétés du groupe sera une priorité » a déclaré Anne Rigail, Directrice Générale d'Air France.

Thème: