Air France-KLM accélère sa transition environnementale et s’engage, à travers l’initiative Science-Based Targets (SBTi), à se fixer des objectifs conformes à l’Accord de Paris pour limiter le réchauffement climatique


  • Air France-KLM s’engage à établir des objectifs supplémentaires de réduction de CO2 à horizon 2035, en complément de son ambition d’atteindre zéro émission nette en 2050
  • Le Groupe soumettra ces objectifs à la validation de SBTi au premier semestre 2022
  • La démarche Science Based Targets vise à limiter le réchauffement climatique bien en-deçà de 2°C, conformément à l’Accord de Paris.

 

Le Groupe Air France-KLM et ses compagnies poursuivent leur mobilisation pour réduire leur empreinte environnementale dans une démarche de transparence et de responsabilité face aux enjeux du réchauffement climatique.

Le Groupe s’engage aujourd’hui à faire valider ses objectifs de réduction des émissions de CO2 par l’organisme indépendant de référence SBTi, fondé par le CDP (Carbon Disclosure Project), le Pacte mondial des Nations unies et le Fonds mondial pour la nature (WWF). SBTi évalue et vérifie les objectifs de réduction des émissions de CO2 des entreprises, en se fondant pour cela sur une approche et des critères scientifiques, assurant que les objectifs retenus sont compatibles avec l’Accord de Paris.

La lettre d’engagement signée ce jour avec SBTi inscrit le Groupe Air France-KLM et ses compagnies dans la trajectoire déterminée par cet Accord, qui a pour objectif de limiter le réchauffement climatique bien en-deçà de 2°C. Air France-KLM est un des premiers groupes aériens européens ayant décidé de faire valider sa trajectoire de décarbonation par SBTi.

Cette nouvelle étape importante dans la stratégie de décarbonation du Groupe vient compléter son objectif de zéro émission nette en 2050.

« L’urgence climatique est sans aucun doute le plus grand défi posé aujourd’hui à notre secteur. L’ensemble des collaborateurs du Groupe et de ses compagnies agissent depuis de nombreuses années pour réduire leur empreinte environnementale mais il nous faut aujourd’hui accélérer notre transition vers un transport aérien plus durable. L’engagement SBTi témoigne de notre détermination à parvenir, en inscrivant notre trajectoire de réduction des émissions dans un cadre scientifique incontestable et exigeant. Nous signons cet engagement parce que nous avons confiance dans notre capacité à réussir collectivement cette transition, avec nos collaborateurs, nos clients et l’ensemble de nos partenaires. » a déclaré Benjamin Smith, Directeur général du Groupe Air France-KLM. 

La trajectoire de décarbonation du groupe Air France-KLM repose principalement sur :

  • Un plan ambitieux de renouvellement de la flotte du Groupe par des appareils de nouvelle génération émettant 20 à 25% moins de CO2. Entre 2019 et 2021, le Groupe a investi 2,5 milliards d’euros pour le renouvellement de la flotte.
  • L’utilisation de carburants d’aviation durable ou SAF ("Sustainable Aviation Fuel"). Ces carburants d’origine non fossile sont produits à partir de déchets industriels ou domestiques en économie circulaire, et n’entrent pas en concurrence avec l’alimentation humaine. Air France et KLM ont été pionnières dans l’utilisation de ces carburants qui joueront un rôle essentiel dans la trajectoire de décarbonation du transport aérien car ils permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 80% en moyenne sur l’ensemble du cycle de vie. Aujourd’hui le groupe se mobilise pour que ces carburants deviennent plus accessibles en quantité et en prix à travers la création, en Europe, d’une véritable filière de carburant d’aviation durable. 
  • La recherche de la plus grande efficacité dans ses opérations, en privilégiant des trajectoires plus directes et en appliquant des procédures limitant la consommation de carburant (allègement du poids des avions, roulage sur un moteur, descente continue). Air France et KLM se sont fixées l’objectif de neutralité carbone des opérations au sol à horizon 2030.

Par ailleurs, Air France-KLM mobilise l’ensemble du secteur et s’engage pour la recherche et le développement de solutions innovantes, dans le domaine de la conception et de la maintenance aéronautique, des moteurs ou des carburants synthétiques, qui permettront d’atteindre progressivement une aviation totalement décarbonée.

 

 

Service de presse Air France-KLM : + 33 (0)1 41 56 56 00 - airfranceklm.com - Twitter : @AirFranceKLM

Thème: