Achats responsables


Air France-KLM achète une grande variété de produits et services. Des critères de développement durable sont pris en compte dans la supply chain pour réduire l’empreinte environnementale et créer de la valeur sociétale.
Avec près de 5000 fournisseurs, le rôle de la fonction Achats se doit d’être proactif. Les principaux domaines d’achats sont la flotte, le carburant, les redevances aéroportuaires et de navigation, les produits à bords, la maintenance des avions et les équipements.
L’optimisation, l’innovation et l’intégration du développement durable dans la chaîne d’approvisionnement sont prioritaires pour le groupe.

Stratégie d’achats responsables

  • Chartes et normes : Chaque acheteur signe un code d’éthique. Les fournisseurs doivent signer la Charte de développement durable d’Air France-KLM, fondée sur les principes du Pacte mondial des Nations Unies, ou justifier d’un engagement similaire. 
  • Évaluation des risques liés à la chaîne d’approvisionnement : Air France-KLM mesure la performance RSE de ses fournisseurs, selon des critères sociaux, environnementaux, éthiques et de gestion de la supply chain. 
  • Gestion de la non-conformité : Les fournisseurs de domaines d’achats ou de pays présentant le plus de risques font l’objet, en priorité, d’une évaluation RSE. A l’issu de cette évaluation, un plan de progrès est demandé à ceux qui n’atteignent pas un score minimum, dans une démarche d’amélioration continue.
  • Recherche d’opportunités nouvelles : Air France-KLM travaille avec ses fournisseurs pour développer des solutions innovantes et responsables. Des critères environnementaux, sociaux et éthiques sont intégrés aux appels d’offre et aux contrats dès que cela est pertinent.